Lectures terminées #4

Je tiens tout d’abord à dire qu’il s’agit là de ma toute première lecture Young Adult que j’abordais avec tout de même une certaine appréhension. Je m’explique, les histoires d’amour à l’eau de rose hyper prévisible ce n’est pas trop ma tasse de thé. Et je ne sais pas pourquoi, mais j’associais le Young Adult à ce genre d’histoire. Et quel ne fut pas ma surprise !

J’ai littéralement dévoré ce livre en même pas deux jours sur un week-end. Toutes les activités prévues ont été repoussées pour ne pas avoir à sortir la tête de cette histoire qui m’a tant émue. Certes l’histoire d’amour comme je l’imaginais était bien présente mais très loin de me déranger au contraire. Elle m’a replongé le temps d’un court instant dans mes histoires personnelles bourrées de bons souvenirs. Il n’y a pas à dire, Morgan Maston maitrise l’art des émotions à merveille. La trame de fond plus sombre de l’histoire m’a personnellement beaucoup émue, résonnant avec mon passé. Sans être lourd, dépriment et plombant, l’auteur nous transmet des émotions pures, un mélange de tristesse et une folle envie de vivre tout simplement. J’ai particulièrement aimé le parallèle d’un amour naissant et de la perte d’un être cher.

 Je me suis très vite attachée à Taylor et Henry, les protagonistes principaux, mais tous les personnages secondaires sont si bien travaillés qu’ils prennent part au fini du livre.

Une magnifique lecture qui ne m’a pas laissée indifférente. Il m’a laissé cette impression de ne plus trop savoir quoi lire après, comme être bloquée dans cette histoire avec eux. Vous l’aurez compris cette première expérience dans le monde YA a été plus que réussi et je pense que j’hésiterai moins à me plonger dans des lectures YA prochainement.

4,75/5

J’ai décidé de me plonger dans ce livre tant les critiques étaient positives, malgré encore ici une trame de fond très sombre qu’est la fin de vie et les soins palliatifs. Décidément, mes dernières lectures ne sont pas des plus gaies, mais je crois que les lectures réalistes me plaisent, car elles me touchent de près avec de très belles histoires de vies.

Je trouve que le sujet a parfaitement été traité par l’auteur et sa plume légère, drôle et émouvante. On le sait dès qu’on lit la quatrième de couverture, ce livre va être triste. Mais ce n’est vraiment pas comme cela que je l’ai entièrement perçu. J’ai trouvé ce livre très humain, avec des personnages très attachants et leurs réactions si réelles. J’ai beaucoup aimé ne pas y trouver tout un panel de clichés mais plutôt des situations si réalistes, pleines que compassion, d’amour, de rire et de larmes que l’on s’identifie de suite à toute cette famille. Je ne vais pas trop vous en dire pour que vous puissiez savourer comme il se doit ce roman, mais je le conseille fortement, c’est une belle leçon de vie qui a la puissance de nous faire relativiser sur nos bobos quotidiens.

4,5/5

Ce livre n’était pas du tout dans la PAL pour ce printemps, mais je n’ai pas pu résister quand je l’ai vu, mis en avant dans ma librairie. Un style complètement différent cette fois-ci puisqu’il s’agit d’un journal de bord du monumental Kilian Jornet, athlète hors du commun qui réalise les exploits d’ascension les plus fous.

J’ai adoré cette lecture, me plonger le temps d’un instant dans ses pensées et comprendre comment et pourquoi il continue d’avancer même dans les moments les plus critiques et difficiles. D’où vient cette force sur-humaine ? Son témoignage est riche et intéressant, abordant le dépassement de soi, l’effort physique mais surtout mental. Mais au-delà de cela, Kilian nous fait surtout part de son amour pour les hautes cimes, la nature, les grands espaces, ainsi que sa philosophie de vie que je trouve vraiment très belle.

4/5

11 mai 2017

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT