Luttons contre l’insomnie !


Si vous souffrez ou avez souffert d’insomnie alors vous connaissez oh combien ce sentiment être épuisé, de tourner en rond dans son lit pendant des heures sans arriver à fermer l’oeil de la nuit, de dormir par tranche de 15 minutes toutes les 3 heures, d’essayer de compter les moutons, mais de finir énervé plus qu’autre chose.

L’insomnie est une affection du sommeil, ou plutôt de l’éveil. Elle peut se manifester de plusieurs façons, allant d’une difficulté à s’endormir le soir, à des réveils nocturnes à répétitions, plusieurs fois par semaines et ce, sur des périodes plus ou moins longues. Considérée aiguë lors d’une veille d’examen par exemple, elle peut cependant devenir chronique et atteindre l’équilibre psychologique des personnes atteintes. Les insomnies peuvent être graves et si elles sont sévères (avec une incidence de 3 fois par semaine s’étalant sur une période de plus de 3 mois). Dans ce cas mieux vaut consulter un médecin pour plus de conseils voir une thérapie médicamenteuse.

Cependant, elles sont généralement liées à un fort stress et à l’hygiène de vie, donc quelques changements simples peuvent peut-être vous aidez si vous en souffrez !

Pour ma part, j’ai commencé à en souffrir il y a maintenant quelques années et grâce à ces méthodes simples, elles sont devenues très ponctuelles, j’ai appris à mieux les gérer et à réussir à me rendormir plus rapidement aujourd’hui lorsqu’elles refont surface. Sans plus attendre, voilà mes quelques conseils pour vous aider à retrouver des nuits dignes de ce nom !

Commençons par le commencement :

1 – Comprendre l’origine, la cause

Il est très important de rechercher et de comprendre pourquoi ces troubles font apparition dans vos douces nuits (anxiété, angoisse, dépression, deuil ou encore mal-être au travail, horaires décalées qui vous font faire le yoyo avec les horaires de réveil, digestion difficile, fortes chaleurs…). Une fois la cause élucidée, vous pourrez travailler dessus afin de résoudre le problème à la base.

2- Prendre du recul et apprendre à se détacher

Une chose qui est importante à savoir, c’est que l’insomnie appelle l’insomnie. La fatigue s’accumule et vous allez finir par développer une peur de l’insomnie. Une peur de ne pas réussir à dormir au moment d’aller vous coucher, en vous mettant la pression de devoir être efficace le lendemain pour votre journée de travail. Ce stress n’aide vraiment pas et c’est le cocktail parfait pour en effet faire une insomnie.

Il est important de rester calme, et de ne pas créer ces sentiments négatifs qui vous font entrer dans un cercle vicieux. Facile à dire me direz vous, oui ! Il m’a fallu de long mois à prendre conscience de l’importance du détachement. Essayez d’accepter votre éveil sans vous préoccuper du futur, du lendemain matin et de ne surtout pas faire une fixette sur l’insomnie.

Plus concrètement, quelques habitudes de vie qui pourrons vous aider :

3- S’éloigner des écrans avant l’heure du coucher

Vous l’entendez et le lisez sûrement très souvent, mais les écrans sont super nocifs pour des bonnes nuits de sommeil, les lumières bleues qu’ils dégagent sont excitantes et la lumière a tendance à diminuer notre production de mélatonine, l’hormone du sommeil ce qui fait que lorsque l’on est sur les écrans notre rythme naturel peut être modifié. Bref, prenez bien soin d’éteindre votre téléphone le soir et je vous conseille de vous créer un temps sans écran juste avant de vous coucher, en lisant un bon bouquin, ne serait-ce quelques minutes !

4- Se coucher et se lever à heures régulières

La régularité est hyper importante pour retrouver un bon équilibre. Alors essayez de vous coucher toujours à la même heure et de vous réveiller à la même heure quelque soit le jour de la semaine et gardez les horaires extrêmes pour des occasions particulières !

5 – Faire du sport la journée

La sédentarité est une des raisons des problèmes de sommeil dans la société actuelle. Faites du sport au maximum, bougez-vous le matin, l’après-midi. Mais attention, essayez de ne pas faire de sport après 19h cela pourrait être néfaste à votre endormissement.

6 – Méditer

Si vous souffrez d’insomnie, je vous conseille vivement de vous mettre à la méditation si cela n’est pas déjà fait. Méditer pendant l’insomnie ne sera pas forcément très efficace, mais essayer de créer du temps dans la journée, 15-20 min c’est déjà bien pour vous recentrer sur vous-même. C’est un super exercice qui vous permettra de prendre du recul sur la situation et de travailler sur la cause de la votre insomnie si vous l’avez identifiée au préalable (comme je vous en parlais plus haut).

Et maintenant, quelques astuces lorsque vous êtes en plein dedans :

7 – Méditer

Si vous avez l’habitude, méditer quelques minutes pendant votre insomnie. Ce n’est pas un remède miracle, mais au mieux vous réussirez à vous endormir et au pire vous aurez réussi à prendre du recul sur la situation et être plus zen. Que du plus quoi !

8 – Respirer profondément et détendez-vous

Si vous n’êtes pas un adepte de la méditation, lorsque vous êtes en train de vous énerver contre votre oreiller, essayez de respirer profondément. Allongez-vous sur le dos, une ou deux mains sur le ventre et gonfler le ventre en inspirant, puis en expirant vider tout l’air de vos poumons et creuser le ventre pour que l’expiration dure le plus longtemps possible. Personnellement, j’aime bien accompagner ces moments avec une musique toute douce et relaxante.

9 – Faites un petit bac

Oui oui … Vous avez bien lu ! C’est un exercice que je fais dès que je n’arrive pas à me rendormir après avoir médité ou respiré et qui marche vraiment 80% du temps chez moi. C’est plutôt simple, je prends un thème (les villes de France par exemple), et je recherche une ville qui correspond à chaque lettre de l’alphabet. Souvent, lorsque je parle de cet exercice les gens sont hyper septique en me disant que le fait de réfléchir maintien plus éveillé qu’autre chose. C’est vrai que j’ai moi-même pensé ça avant de l’expérimenter.

Mais il permet de s’occuper à autre chose que de ruminer sur l’éternel « j’arrive pas à dormir, comment je vais faire demain pour ma présentation, je vais être trop fatiguée, je vais me planter, il faut que je dorme, il faut que je dorme MAINTENANT … ». Il permet de changer de mode mental et de se détacher doucement de l’insomnie.

10 – Utilisez les vertus des plantes

Lorsque je suis dans une période où mon sommeil est compliqué, avec des insomnies régulières, j’applique une goutte d’huile essentielle d’Ylang-ylang au poignet juste avant de me coucher. Déjà, j’adore absolument l’odeur (je vous en avez déjà parlé plus longuement ici) qui me transporte complètement ailleurs, et en plus elle a des propriétés relaxante, anti-angoisse et donc anti-insomnies. La lavande est aussi réputée pour ses propriétés calmantes, mais je n’en ai jamais fait l’essai personnellement.

Vous pouvez aussi vous tourner vers des infusions de plantes aux propriétés relaxantes comme la camomille et la verveine après votre dîner. Vous pouvez aussi opter pour les combinaisons toutes prêtes que l’on trouve très facilement.

Et vous, quelles sont vos solutions pour lutter contre les insomnies ? Je serais curieuse d’avoir vos astuces également ! 

 

 

 

 

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’enregistrer sur Pinterest grâce à ce visuel !

 

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT