Mes lectures terminées #8

Si cette rubrique d’article est au point mort depuis quelques mois, c’est que je suis un petit peu dans une passe vide niveau lecture. J’entame des livres et je n’arrive pas forcément à les terminer. Non pas que je ne les aime pas, mais j’ai un esprit très volatile en ce moment et je papillonne d’un livre à l’autre. J’ai donc de multiples lectures en cours, mais sans grand entrain.

Pour relancer la machinerie, je me suis lancée dans la relecture des tous les tomes de Harry Potter que je prends le temps de lire et de déguster. S’ajoute à cela pleins de changement dans ma vie ces derniers temps : des déménagements, les fêtes de fin d’année, une nouvelle formation à Lyon … Bref, j’ai clairement moins pris le temps de lire ces dernières semaines. Je reviens quand même vous présenter mes dernières lectures qui sont des lectures que j’ai adoré, chacune dans un style complètement différent.

Vous n’êtes pas sans savoir que j’apprécie énormément cet auteur philosophe. J’ai déjà lu quelques-uns de ces livres (mes avis sont ici et ). J’aime son écriture accessible à tous, il a le don d’aborder des sujets philosophiques, spirituels et enrichissants.

Dans son dernier livre, Frédéric Lenoir revient sur l’oeuvre du grand philosophe Spinoza. Depuis quelque temps, j’étais vraiment intéressée par ses travaux, mais je ne me sentais pas capable du tout de me lancer dans la lecture de ses livres. Ils ont la réputation d’être d’une grande complexité pour la petite lectrice que je suis. Ce livre tombe alors parfaitement puisque Frédéric Lenoir nous explique quelques-unes des notions développées par Spinoza et nous éclaire un peu plus sur sa pensée.

J’ai vraiment adoré cette lecture. Comprendre les pensées de ce philosophe qui sont tellement avant-gardiste pour son époque par la plume de Frédéric Lenoir a été un réel moment de plaisir et de réflexion intérieur. Une réelle ode à la puissance de joie. Comme les autres livres de cet auteur que j’ai lu, je vous le conseille vivement si vous êtes intéressés par ces thématiques-là.

Voilà enfin mon retour sur ce livre, que j’ai commencé il y a un bon bout de temps maintenant. C’est clairement ce genre de livre que je n’aime pas trop lire d’une traite. Il est rempli d’informations précieuses et indications sur comment faire évoluer son quotidien vers un mode de vie plus minimaliste et plus « zéro déchet ». J’aime prendre le temps d’intégrer toutes ces informations et donc j’ai préféré le lire petit à petit, tout en effectuant quelques modifications dans ma propre vie en le lisant.

Béa Johnson nous raconte comme elle est passée du rêve américain avec toute la surconsommation qui peut y être associée à un mode de vie beaucoup plus simple, ainsi qu’une réduction massive de ses déchets.

J’ai trouvé son histoire inspirante, et de lire le témoignage de quelqu’un qui a réussi à modifier son mode de vie à ce point m’a réellement motivé et donné l’impression de pouvoir y arriver également sans que ce soit trop compliqué.

Elle donne énormément d’informations, en balayant toutes les pièces de la maison ainsi que les différentes situations telles que des fêtes d’anniversaire pour gérer au mieux la non-production de déchets.

Je le recommande vivement à toute personne qui s’intéresse à ce mode de vie et qui recherche des astuces pour faciliter cette transition, tout en gardant en tête qu’il faut laisser du temps au temps. En effet, de tels changements ne peuvent pas être fait radicalement du jour au lendemain, alors patience !

 

Ma relecture de la saga Harry Potter

Au départ, comme il ne s’agissait pas d’une nouvelle lecture, je ne pensais pas partager mon avis ici. Cependant, plus de 10 ans ont passé et j’ai un ressenti différent vis-à-vis de ces tomes qu’à l’époque de mon enfance. Voilà donc mon avis général sur les tomes que j’ai relu pour l’instant (du tome 1 au tome 4, je suis en cours de lecture du 5ème)

Sans surprise, c’était une joie de me replonger dans les aventures des sorciers de Poudlard que j’avais quitté il y a si longtemps déjà ! (ouch que le temps passe vite …) Il m’était déjà arrivé de relire certains passages choisis aléatoirement, mais je n’avais jamais vraiment relu entièrement tous les tomes.

Par contre, je m’étais fait l’intégrale des films durant l’année 2016. Le scénario des films était donc beaucoup plus frais dans mon esprit que la trame des livres. Une des choses que j’ai adorée, c’est de retrouver tous les détails qui ne sont pas développés dans les films. C’était comme si je redécouvrais l’histoire d’une certaine manière parce que certains faits m’étaient complètement sortis de la tête.

Ensuite, j’ai adoré voir la noirceur s’installer. Quand on connaît toute l’histoire, on a un autre regard, un nouveau regard. Les tomes 1 et 2 sont remplis d’insouciance, assez enfantin et simple bien que les bases de toute la saga y sont posées. Le tome 3, c’était un de mes préférés. Sans surprise, j’ai adoré le relire et voir l’arrivé de Sirius et Lupin m’a plus qu’enchanté puisqu’ils font partis de mes personnages préférés.

À l’inverse, le tome 4 avait été l’un des tomes que j’avais le moins aimé. Mais en le relisant, je ne sais vraiment pas pourquoi, parce que j’ai adoré le relire. Il est puissant, et marque l’entrée dans une nouvelle aire. C’est vraiment le tome de transition entre l’univers insouciant, jeune et le monde de la noirceur, des forces du mal, du déclin et de la mort. Je suis vraiment ravie d’avoir pris le temps de relire ces 4 premiers tomes que finalement je n’avais peu être pas apprécié à leur juste valeur jusqu’à présent.

Enfin, j’adore analyser le texte et voir comme l’auteur amène les différents évènements. Comme je le disais plus haut, lorsque l’on sait ce qu’il va se passer, on a un autre regard sur la lecture. Et celui-ci nous permet de nous concentrer sur des petits détails qui sont semer çà et là tout au long des livres et qui préparent déjà aux événements futurs de la saga.

Bref, vous l’aurez compris, c’est un vrai bonheur de que revivre ces moments !

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT