Faire le tri de façon productive : mes astuces

Et si on devenait plus minimalsite ? Voilà un sacré challenge pour cette année. Et dans cet article de vous parle de mes solutions pour faire le tri de façon productive !

Comme vous l’aurez compris, je déménage dans un mois et demi et j’ai entrepris un grand tri depuis septembre. Je tente de diminuer un maximum mes affaires et j’essaye d’adopter un mode de vie plus minimaliste. Rien que ça ! Je suis consciente d’avoir besoin de temps pour devenir réellement minimaliste, certaines habitudes de consommatrice me collent fortement à la peau. Mais comme toutes choses, je préfère prendre mon temps, y aller tout doucement mais être sûre que chaque pas en avant soit réfléchis et durable. D’ailleurs, pour l’occasion j’ai crée le #defiminimalisteGF où vous pouvez retrouver mes différentes publications sur Instagram sur le sujet.

Vous êtes du genre à avoir beaucoup d’affaires et vous souhaitez également être dans une dynamique de réduction ? Voilà quelques-unes de mes astuces pour bien commencer et surtout d’être efficace et productif.

Comment faire le tri ? Quelques questions à se poser pour chaque objet :

Pour savoir si un objet à sa place ou pas chez vous, voilà quelques questions basiques à se poser pour vous aider dans votre démarche :

  • Est-ce que ça fonctionne ?
  • Est-ce que tu t’en sers ?
  • Est-ce que ça vaut le temps d’entretien et nettoyage ?
  • Est-ce que j’en ai plusieurs ?
  • Est-ce que tu te sens obligé de le garder ?
  • Est-ce que c’est réutilisable ?

Procéder par étapes …

Les moments où je suis le plus efficace pour mon tri c’est lorsque je m’organise en amont. En effet, je prépare des sacs pour chaque catégorie d’objets. Il y a le sac « à jeter », le sac « à donner », « à vendre »…

Cependant, je me retrouve toujours dans des cas où je ne sais pas trop si un objet a sa place chez moi. Pour être sûre et ne pas regretter, je le mets alors de côté, dans un endroit peu accessible au quotidien. S’il me manque rapidement, je sais que c’est un objet que je devrais garder. Sinon, je le mettrais soit à donner, soit à vendre lors de mon prochain tri. D’ailleurs vous verrez, mais généralement nous ne retournons jamais piocher dans les affaires mises de côté, nous avons plutôt tendance à les oublier !

… et prendre son temps

L’astuce que je viens de vous présenter marche vraiment bien chez moi, mais elle nécessite de prendre son temps, car elle se fait en deux fois. En plus, je laisse volontairement passer quelques mois entre deux sessions de tri pour m’assurer qu’un objet ne me manque pas. Prendre son temps est vraiment un conseil important. Rien ne presse (sauf un déménagement dans 1 mois peut-être ? aheum ..), si vous avez peur de regretter, mettez de côté les affaires avant de vous en débarrasser définitivement. Puis, au fur et à mesure vous aurez l’habitude et saurez beaucoup plus rapidement les choses indispensables de celles qui ne le sont pas. Je pense qu’il est vraiment difficile de devenir minimaliste du jour au lendemain, et que ce genre de processus prendre plusieurs mois voir années. Alors soyons tolérant avec nous-même, et pas de précipitation !

S’inspirer

S’inspirer pour trier ?  En effet, cela peut paraître une sacrément drôle d’idée, mais je trouve que l’inspiration motive et permet d’être beaucoup plus productif. Généralement je m’inspire en allant sur Pinterest pour dénicher des idées de rangement, des citations de motivation qui me permettent de mettre mon cerveau en mode ON et efficace pour le tri. Et ensuite, je suis toujours HYPER productive dans mon tri.

Vous pouvez également lire des livres, regarder des chaînes YouTube sur le sujet ou encore des documentaires. Dans mon premier article sur le sujet, je vous parlais déjà de quelques références.

Lâcher prise et penser générosité

Pour être productif, je trouve qu’il est très important de lâcher prise et de se détacher émotionnellement des objets. Nous avons tendance à projeter des émotions pour chaque objet. Nous nous attachons à eux parce qu’ils nous ont été offerts, ou bien nous rappellent un moment précieux. Néanmoins, je reste persuadée que nos plus beaux souvenir restent ancrés dans nos têtes et nous n’avons pas besoin d’amasser une tonne d’objets pour se souvenir. D’autant plus s’ils ne nous sont ni utiles, ni fonctionnels ou que nous en avons plusieurs.

Enfin, il est possible que toutes les réponses aux questions ci-dessus soient « non », mais vous n’arrivez pas à vous débarrasser de cet objet pour autant. Pensez alors aux personnes qui en auraient réellement besoin. Dites-vous qu’en le donnant, vous faites une bonne action, et qu’il sera entre de bonnes mains car chez quelqu’un qui en a réellement besoin. Généralement, lorsque je me mets dans cet état d’esprit, je ne trouve aucun mal à me débarrasser de ces objets qui n’ont pas leur place chez moi.

Mieux consommer pour moins trier

Enfin, pour gagner également en productivité, il me semble nécessaire de ne plus consommer n’importe comment. En effet, à quoi bon s’efforcer de faire du tri si, à côté nous continuons d’acheter de façon compulsive, sans réfléchir. Je vous conseille donc de penser à votre façon d’acheter également. Posez-vous exactement les mêmes questions que lorsque vous trier avant l’achat d’un objet. Pensez utile, plutôt que futile et essayer de créer une place dans votre intérieur pour chaque objet.

Privilégier toujours l’être à l’avoir. La qualité à la quantité. Ce ne sont pas vos possessions qui définissent qui vous êtes mais bien vos actions et votre façon d’être. C’est je pense ce qu’il y a de plus productif. Moins vous achèterez, moins vous aurez besoin de trier et plus vous aurez de l’espace dans votre vie et dans votre esprit !

 

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez l’épingler sur Pinterest :

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT