Soigner les affections hivernales : mes astuces naturelles

Comment je me soigne au naturel ? Voilà mes astuces !

Comme annoncé la semaine dernière, on se retrouve aujourd’hui pour la suite de mes astuces pour se soigner au naturel. La semaine dernière, je vous présentais mes solutions pour éviter de tomber malade. Comme aucune solution n’est infaillible, il m’arrive bien néanmoins de tomber malade. Aujourd’hui je vous présente donc la seconde partie, basée cette fois-ci sur mes solutions naturelles pour se soigner lorsque les microbes vous sont tombés dessus et que vos défenses immunitaires n’ont rien pu faire.

!!!Attention !!! Je ne suis absolument pas médecin et les conseils que je peux partager avec vous ne remplacent pas la consultation chez un médecin si vous tombez malade. Je partage avec vous quelques astuces que j’ai pu développer avec le temps et qui marchent très bien chez moi. J’ai conscience qu’elles ne peuvent pas marcher pour tout le monde et que ces solutions sont très personnelles, alors n’hésitez jamais à aller voir un médecin si vous avez le moindre doute.

Quand vous êtes malade

Parce que la qualité de notre mode de vie est responsable de notre santé, il est important, lorsque vous tombez malade de faire d’autant plus attention à quelques règles toutes simples mais primordiales que sont l’alimentation, le sommeil et l’activité physique.

Manger bien mais manger simple

J’ai la conviction qu’une grande partie de notre santé passe par l’alimentation. Lorsque vous tombez malade, ce n’est pas forcément le moment de procéder à de grands changements alimentaires (de toute façon vous n’en n’aurez pas l’énergie ^^). Cependant, voilà quelques pratiques pour mieux vous soigner. Afin de guérir plus rapidement, il est important de manger simplement. Focalisez-vous sur quelques ingrédients seulement à chaque repas. La digestion sera alors plus facile, plus rapide et le corps pourra utiliser plus d’énergie pour le système immunitaire. Personnellement, lorsque je suis malade, je mange la plupart du temps du riz nature avec un légume de saison. Je choisis de manger les fruits à jeun ou en dehors des repas pour ne pas compliquer la digestion.

Dormir pour mieux guérir

Le sommeil est primordial pour votre bien-être tout au long de l’année. J’en avais déjà parlé en abordant le sujet des insomnies où encore ici. Plus encore lorsque vous être malade, il est important de vous reposer et de dormir suffisamment pour avoir l’énergie nécessaire pour guérir. Alors écoutez votre corps, même si vous ressentez le besoin de beaucoup dormir.

Maintenir une activité physique douce

Alors qu’il est important de dormir, il est également important de continuer d’avoir une activité physique quotidienne, même très douce. Aller marcher dehors (en plus l’air frais vous fera du bien), faire quelques étirements, des enchainements de yoga, un footing doux …

Des pratiques respectueuses pour tous

Il est important lorsque vous êtes malade de limiter le risque de transmission aux autres au maximum. Alors, faisons preuve de bon sens et laver vous les mains correctement (c’est à dire 30 secondes au savon), protégez-vous lorsque vous toussez. Essayez de limiter aussi les visites auprès de personnes plus vulnérables comme les bébés, les personnes âgées ou encore les femmes enceintes. Si chacun prends des bonnes prédispositions, les épidémies pourraient être bien amoindries.

 Se soigner naturellement

Lorsque je suis malade, j’ai toujours une affection des voies respiratoires type rhino-pharyngite, voilà mes quelques astuces pour me soigner avec des produits naturels que je trouve vraiment très efficace.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont très puissantes, elles sont à utiliser avec grande précaution. Faites un test dans le pli du coude 48h avant l’utilisation. Elles sont déconseillées pendant la grossesse et l’enfance. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin ou pharmacien pour plus d’informations

J’utilise mon diffuseur (je vous en parlais ici) tous les jours lorsque je suis malade, pour purifier l’air (d’ailleurs il est important également d’aérer votre intérieur 15 min par jours même lorsque vous êtes malade) mais également pour ressentir leurs bienfaits au niveau respiratoire. J’utilise toujours l’huile essentielle d’Eucalyptus que je trouve très efficace, elle dégage parfaitement les voies respiratoires.

J’ai également pris l’habitude de mettre une dizaine de gouttes sur un mouchoir le soir avant d’aller me coucher. Je laisse le mouchoir à côté de mon oreiller toute la nuit et je dors bien mieux ainsi.

Je fais également des inhalations d’huiles essentielles, pour fluidifier les sécrétions des voies respiratoires. J’ai acheté en pharmacie un mélange déjà tout prêt, mais il est possible de le faire soit même sans trop de difficultés.

Le miel

Le miel est pour moi un atout majeur lorsque je suis malade. Je le trouve redoutablement efficace contre les maux de gorge et la toux sèche d’irritation. Voilà une petite recette express de boisson que je bois plusieurs fois par jours lorsque j’ai mal à la gorge :

Je le consomme également en pastilles à sucer lorsque je suis en dehors de chez moi, dans les transports ou au travail. Je peux les dégainer de suite si une quinte de toux se profile, et elles m’apaisent la gorge immédiatement.

Nettoyer les voies nasales

Je trouve également toujours très important de laver les voies nasales avec un spray d’eau de mer pour bien nettoyer et limiter l’irritation de la gorge (qui risque, pour ma part,  de partir après en quinte de toux sèches nocturnes infernales)

Les infusions

Je consomme de grandes quantité de tisanes déjà tout au long de l’année. Mais je peux vous dire que dès que je suis malade, je ne bois que ça ! Il est très important de bien vous hydrater et j’opte toujours pour l’option infusion. D’une part elle hydrate le corps et d’autre part en fonction de sa composition elle peut également agir pour calmer nos maux. J’aime tout particulièrement les infusions de thym pour calmer la toux et la gorge irritée. J’alterne entre des infusions de thym et des infusions plus spécifique type « défense immunitaire », « système respiratoire », « calme toux » … A boire bien chaud avec une cuillère de miel, c’est le soulagement assuré.

Voilà, comme vous pouvez le voir, il s’agit là de techniques vraiment simples et basiques, mais je les trouve vraiment efficaces pour mes troubles respiratoires hivernaux. Comme toujours, il est très important d’écouter son corps dans ces moments où il est plus vulnérable, d’être doux et bienveillant. Trouvez vos propres habitudes qui vous font du bien et prenez soin de vous.

Et vous quelles sont vos solutions pour vous soigner durant l’hiver ? 

 

24 décembre 2017

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT